Dictionnaire de la météo

Snowfarming : sauver la neige pendant l’été

Ces dernières années ont davantage encore révélé l’importance de la neige en tant que ressource économique. Les hivers peu neigeux touchent de plein fouet les régions touristiques des vallées alpines et montrent à quel point les domaines skiables même aux altitudes relativement élevées dépendent du précieux or blanc.

Snowfarming en 2008: Essai avec différentes couvertures. (Photo: Archives du SLF)

Depuis plusieurs années, les stations de sports d’hiver misent de plus en plus sur le snowfarming qui consiste à stocker la neige pendant la saison estivale. A cet effet, des tas de neige de plusieurs mètres de hauteur sont produits artificiellement en plein air vers la fin de l’hiver dans des endroits appropriés à l’aide de canons à neige et recouverts d’une couche isolante telle que de la sciure ou des copeaux de bois. Cette couche isolante protège la neige de la fonte. La neige ainsi conservée servira par la suite de base pour la préparation de parcours de ski de fond, de pistes de ski ou de tremplins au début de l’hiver suivant. Le snowfarming permet ainsi un début précoce de la saison hivernale largement indépendant des conditions météorologiques ou de garantir un enneigement suffisant au jour J en vue d’un événement sportif.
 
Une enquête confirme l’intérêt croissant pour le snowfarming
 
Une enquête menée par le SLF dans l’espace alpin alémanique et en Scandinavie démontre l’intérêt croissant pour le snowfarming: 90% des quelque 100 exploitants de domaines skiables et responsables communaux interrogés connaissent le concept de snowfarming. Près de la moitié d‘entre eux (49%) en ont une image positive. En revanche, 14% des participants au sondage ont une attitude critique vis-à-vis du snowfarming. [Lire la suite]

lire