Mto pour randonneurs

Informations actuelles sur les cols des Alpes. [ lire la suite ]

Qualit des plages vaudoises

Qualit de l'eau des plages - cartographie [ lire la suite ]

Tempratures de l'eau Suisse

Carte des tempratures d'eau [ lire la suite ]

Mto Monde sur l’OMM

Toutes les actualits par pays. [ lire la suite ]

Mto & Loisirs

Faire du sport malgr le brouillard

Les sportifs en bonne sant nont que faire du brouillard lautomne. Mais en cas de voies respiratoires sensibles, il convient de prendre certaines prcautions.

Par temps brumeux, il vaut mieux choisir la fort que le centre-ville

Cest sr, lautomne galement, le sport et lactivit physique sont bons pour la sant. Une tenue vestimentaire adapte permettra alors de protger le corps du froid et de lhumidit et de prvenir les rhumes. Toutefois, les sportifs ayant des problmes de bronches doivent faire attention, car le temps brumeux peut compliquer la respiration.

Les personnes aux bronches sensibles ne devraient pas trop forcer par temps de brouillard, conseille Arno Schmidt-Trucksss, mdecin du sport de lUniversit de Ble. Cela concerne tout particulirement les personnes asthmatiques ou souffrant des bronches sensibles titre gnral. A une sance intense de jogging ou de vlo, elles devraient alors prfrer des activits modres, comme la marche nordique ou une promenade en fort. [lire la suite]

______________________________________________

Kilomtres et chtaignes

Automne et Tessin sont insparables des chtaignes. Le Sentiero del Castagno renseigne sur leur culture et offre une vue sur dadorables villages.

Les chvres profitent aussi des chtaignes?

Cette randonnée facile de cinq bonnes heures conduit dans le doux paysage de collines du haut Malcantone et se déroule tout entière sous le signe de la châtaigne. Ce sentier balisé long de 15 kilomètres environ, toujours à plus de 800 mètres d’altitude, part d’Arosio (accessible en une demi-heure par le S10 à partir de la gare de Lugano jusqu’à Lamone-Cadempino, où l’on emprunte le bus 423 en direction de Miglieglia) et fait traverser les villages de Mugena, Vezio, Fescoggia et Breno. Il est possible d’effectuer des trajets partiels depuis chaque localité.

Des «marroni» deux fois par jour

Pendant des siècles, la région, située entre le lac de Lugano et le Monte Lema, a vécu de la châtaigne. Jusqu’à tard dans le siècle dernier, il n’était pas rare de trouver deux fois par jour ce fruit du châtaignier sur la table des autochtones. Grâce à ses 200 kilos de fruits, un arbre pouvait nourrir une personne un hiver durant, selon certains calculs. [lire la suite]